Additifs alimentaires La face cachée de l'alimentation transformée   “ Que ton alimentation soit ta médecine „ —  Hippocrate (460-370 av. J.C.)Hippocrate le grand ou Hippocrate de Cos est un médecin et philosophe grec, considéré traditionnellement comme le « père de la médecine ».
  “ Une alimentation optimale est la médecine de demain „ —  Dr. Linus PAULING (1901-1994)Confrère et ami d'Albert Enstein en son temps, Linus Carl Pauling était chimiste et physicien américain.
Du nombre des premiers chimistes quantiques, il reçut le prix Nobel de chimie en 1954 pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique, et le prix Nobel de la paix en 1962 pour sa campagne contre les essais nucléaires, devenant ainsi l'une des deux seules personnes à avoir reçu un prix Nobel dans deux catégories différentes (l'autre étant Marie Curie).
 
E250 Nitrite de sodium         E252 Nitrate de potassium, Salpêtre
 
 
E251
Très toxique
Non Bio. Autorisé dans l'UE.
⌊ Autorisations ⌋
Nitrate de sodium, Salpêtre du Chili
Cancer : Les nitrates et les nitrites sont classés probablement cancérigènes au CIRC, et certainement cancérigènes à l'ARTAC [

7

][

23

]. Dans l'organisme ou déjà lors de la cuisson, les nitrates forment des nitrites qui forment à leur tour des nitrosamines cancérigènes [

27,24,25,26

][

1,2,4,9,21b

],[

6,8,11

].

Cyanoses : A doses conséquentes ou moindres mais prolongées, les nitrites produits par les nitrates empêchent le transport de l'oxygène dans le sang avec un risque de méthémoglobinémieTaux de méthémoglobine dans le sang (une protéine dérivée de l'hémoglobine) et par extension la maladie résultant d'un taux trop important. . Attention particulière aux enfants qui sont plus sensibles que les adultes, on connait aussi le risque de la maladie bleue du nourrisson [

27,24,25

].

Toxique multiple : La littérature scientifique compilée par le RTECS américain rapporte divers effets secondaires cancérigènes, toxiques, reprotoxiques et mutagènes en laboratoire [

28

].

L'ingestion de doses conséquentes peut inhiber le fonctionnement de la glande thyroïde [

25

] et — en référence au nitrate de potassium E252 — provoquer de violentes gastroentérites, des nausées, des vomissements, des vertiges, des maux de tête, de la faiblesse musculaire, de l'arythmie cardiaque [

25'

].
L'ingestion prolongée de quantités plus faibles peut produire des néphrites, de l'anémie, de l'amnésie, détruire des vitamines, provoquer de l'hyperactivité [

34

], ...
Les réactions histaminiques sont favorisées (l'histamine est un médiateur chimique de l'allergie) [

9,6

][

35

].

Population très sensible : les enfants, les nouveaux nés [

29

][

2,10,8

], les femmes enceintes, les vieilles personnes, les adultes à l'acidité gastrique réduite , les personnes affectées par des lésions ou des troubles gastriques, entre autres échantillons (…)  [

29

].
 

DJA (remLa Dose Journalière Admissible et son évaluation : cliquer pour infos rapides..) : 0 - 3.7 mg./kg. de masse corporelle / jour.
Avec mention "A éviter aux nourrissons de moins de 3 mois".
   0-5 mg/kg de m.c./jr. dans l'Union Européenne [22].

Régimes spéciaux : Porc / viande vraisemblablement absents.

  Le nitrate de sodium est connu sous le nom de salpêtre du Chili ou du Pérou à cause de son abondance dans ces pays et pour le distinguer du salpêtre ordinaire qu'est le nitrate de potassium [

21b

]. Il est fabriqué selon différents procédés de synthèse, notamment au départ de l'acide nitriqueL'acide nitrique est un acide fort qui peut provoquer de graves brûlures. Il est présent dans les pluies acides où il se forme par hydratation du dioxyde d'azote, un important polluant atmosphérique. À concentration supérieure à 86%, il est baptisé acide nitrique fumant . [

30

][

21b

].

Il est largement utilisé dans l'agriculture comme engrais (son faible coût en fait un source d'azote très accessible). Dans les années 1800 et au début des années 1900, le nitrate de sodium a été utilisé dans la fabrication de la poudre à canon. Il est aujourd'hui encore utilisé dans les feux d'artifice, les carburants solides pour fusées, dans le traitement des eaux usées, et comme conservateur alimentaire (à polémique) [

31,31'

].
Définitions officielles   (Connectez-vous aux références pour les dernières mises à jour.)
 
Définition de l'additif selon le Règlement UE 231/2012. Les instances européennes abrogent désormais la majorité des lois nationales sur les additifs.
Eur-lex.europa.eu est le site de l'accès au droit de l'Union Européenne.
Nitrate de sodium solide : n.s. ; Nitrate de sodium liquide : Solution aqueuse de nitrate de sodium résultant directement de la réaction chimique entre l’hydroxyde de sodium et l’acide nitrique en quantités stoechiométriques, sans cristallisation ultérieure. La présence d’acide nitrique en quantités excessives dans les formes normalisées préparées à partir de nitrate de sodium liquide répondant aux présentes spécifications est autorisée si elle est clairement indiquée ou mentionnée sur l’étiquette [

15f

].
Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Comité international mixte FAO/OMS d'experts sur les additifs alimentaires. >1< [

14

].
U.S. Food and Drugs Administration. Agence américaine gouvernementale responsable de la régulation des aliments, des compléments alimentaires et des médicaments. Additif listé – Pas de définition [

13c

].

Résidus autorisés   (dits Critères de pureté)
 
Règlement UE 231/2012 : Extrait de la section « Critères de pureté » de l'additif. Acide nitrique libre (≤ 0,01%), nitrites (≤ 10 mg/kg), arsenic (≤ 1 mg/kg), plomb (≤ 1 mg/kg), mercure (≤ 0,3 mg/kg)  [

15f

].
 

· Formule chimique : NaNO3

· Synonymes : Salpêtre cubique, Nitrate de soude, Nitratine, EPA Pesticide Chemical Code 076104, ...

· FDA (CFR title 21) : 172.170 ; 181.33 ; 181.34 ; ... [13c,13e]

· CAS : 7631-99-4

 
Le nitrate de sodium 251 est listé comme conservateur et fixateur de la couleur au standard international du Codex alimentariusProgramme commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). [

13a

]. Son principal domaine d'utilisation, seul ou associé avec des nitrites : les charcuteries, les viandes traitées, salées, fumées [

15d,1,2,4,6,9,12

], les fromages, produits fromagers, succédanés de fromages à base de produits laitiers, harengs au vinaigre et sprats [

15d

] ...

Dans l'Union Européenne comme aux Etats-Unis le nitrate de sodium est exclu de la filière d'alimentation biologique (angl. organic food) [

32,33

].

A ce jour le nitrate de sodium est aussi un additif cosmétique [

17

] et, dans une moindre mesure, un additif pharmaceutique [

19

]. Il est repris au MeSH américain (thésaurus biomédical de référence) parmi les agents pharmacologiques à action carcinogène [

18

].
Nitrate de sodium, Salpêtre du Chili (E251)
Charcuterie et saucissons, un réceptacle pour nitrates et nitrites.
DÉCHARGE : Les fiches des additifs sont fournies à titre informatif et sous réserve que ni l'exactitude, ni l'exhaustivité des sources sélectionnées n'est garantie, ni même, en ce qui concerne la synthèse qui en est faite, l'absence totale d'erreur ou d'omission. Pour réagir ou signaler une erreur, vous pouvez utiliser cette adressewebmaster@additifs-alimentaires.net. Merci.
Listes des additifs à imprimer
    Mini mémos à consulter pendant vos courses
Livres pour aller plus loin
    Mieux s'alimenter et mieux réagir devant l'alimentation industrielle
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.com
Site optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker
 
— Visiteurs  3 000 000+  ExtremeTracking.com —
www.additifs-alimentaires.net — © Tous droits réservés – 2005-2017 — Webmaster/contact
Si vous aimez ce site et que vous êtes satisfait du service offert, vous pouvez si vous le souhaitez soutenir le projet en faisant un don