Les enzymes
Les consommer sans les détruire
 

Les enzymes présentes dans nos aliments sont détruites à partir de 47°.
Nos aliments cuits en sont donc dépourvus et seules les crudités en apportent.

Clin d'oeil sur les enzymes avec le magazine Agenda plus de juin 2015.

Certaines, les amylases (enzymes transformant les glucides ou sucres – les plus nombreuses), sont inactivées en milieu acide ; les vinaigrettes et autres assaisonnements acides leur sont défavorables. Notons aussi que l'acidité inactive également la ptyaline (amylase salivaire).
Certains aliments bénéficient au maximum des transformations enzymatiques avant ingestion et apportent de plus une quantité importante d'enzymes nutritives : les graines germées et les aliments lactofermentés.
D'autres aliments, destinés à la cuisson, peuvent subir une préparation enzymatique préalable : les céréales et les légumineusses, le pain. Pour les « graines », un trempage d'une douzaine d'heures lance le processus enzymatique et transforme partiellement les molécules complexes ; pour le pain, le levain naturel (lactofermentation) commence également la transformation des molécules complexes en molécules simples ...

Pour comprendre l'intérêt et l'importance des aliments apportant leurs propres enzymes dans votre alimentation, il faut savoir comment fonctionne la digestion. Des études allemandes ont montré que l'estomac s'ouvre et reçoit les aliments qui s'y déposent en couches successives. Dans la première partie, la diestion est enzymatique sous l'action de leurs propres enzymes et des enzymes salivaires (ptyaline). Puis, au fur et à mesure qu'ils se liquéfient, ils descendent vers « l'antre » (partie basse de l'estomac) et sont soumis à la pepsine (enzyme des protéines). Ici les amylases ont cessé leur activité (pH < 4).

Tout le travail enzymatique fait dans l'estomac ne devra pas être accompli par le pancréas et l'intestin : une économie importante ! 3 ennemis à cette étape enzymatique :
• Des aliments sans enzymes
• Une acidité excessive
• Trop de liquide qui accélère la descente des aliments

Privilégions les aliments crus, les graines germées et la lactofermentation, une alimentation dans laquelle les graines (céréales et légumineuses) auront été trempées avant cuisson, et où le pain sera exclusivmemnt fabriqué au levain naturel. Evitons les assaisonnnements acides et de trop boire pendant les repas.

C'est une alimentation-santé qui assure un fonctionnement optimal de nos différents métabolismes.

 
 
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.com
Site optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker
 
— Visiteurs  4 000 000+  ExtremeTracking.com —
www.additifs-alimentaires.net — © Tous droits réservés – 2005-2017 — Webmaster/contact
Si vous aimez ce site et que vous êtes satisfait du service offert, vous pouvez si vous le souhaitez soutenir le projet en faisant un don