Aliments et nutriments naturels
Deux ou trois meilleurs amis de l'homme
   
 
 

Le chou

Le chou et ses variétés le chou fleur, le chou rouge, le chou de Bruxelles, le brocoli, etc., est parfois appelé Le trésor du pauvre, il est abondemment décrit dans le best-seller du Dr. Jean Valnet « Se soigner par les légumes, les fruits et les céréales ».

Ses effets bénéfiques préventifs, rééquilibrants, et revitalisants étant remarquables, il peut être intéressant de redécouvrir une consommation régulière de ce légume aujourd'hui banalisé (cru de préférence mais impérativement d'agriculture biologique pour contourner les pesticides et l'irradiation, aujourd'hui envahissants).

Le chou sera privilégié dans l'alimentation (cru et râpé en salade) notamment dans les circonstances suivantes :

  1. Chez le bien portant :
    • Pour renforcer la résistance de l'organisme en général et pour diminuer le risque de cancérogénèse en particulier (voir Annexes intéressantes).
    • Pour avoir un meilleur rendement physique ou intellectuel.
  2. Chez le mal portant :
    • Indications générales :
      • Asthénies
      • Vieillissement prématuré ou anormalement exagéré
      • États carentiels et leurs conséquences (retard de croissance, déminéralisation, etc.)
    • Indications particulières :
      • Sphère cardio-vasculaire et sanguine : Hypercholestérolémie modérée - Capillarite - Anémie simple
      • Sphère respiratoire : Affections broncho-pulmonaires dans leur ensemble (bronchite chronique en particulier)
      • Sphère digestive : Ulcère gastrique ou duodénal - Colite ulcéreuse - Inflammations et infections intestinales - Cirrhose ascitique - Alcoolisme
      • Sphère neuro-psychique : Nervosisme
      • Sphères diverses : Diabète
      • Voie locale externe par application de feuilles de chou fraîches qui présente un très grand intérêt. (a)

Plus d'infos ? : Le chou, Fiche complète   (passeportsante.net)

 
 
 

Les germes de blé

Les protéines des germes de blé sont d'excellente qualité, elles sont facilement absorbées par l'organisme et contiennent de manière équilibrée tous les acides aminés essentiels.

Leurs lipides sont composés d'environ 70% d'acides gras polyinsaturés essentiels, dont l'acide linoléique (le "père" des omégas 6), et l'acide alpha-linolénique (le "père" des oméga 3).

Leurs vitamines : la vitamine E, dont le germe de blé est naturellement riche, joue un rôle majeur dans la protection des cellules contre le vieillissement et les radicaux libres...
La vitamine B, dont le germe de blé est une excellente source, intervient dans le métabolisme, la croissance, le système neuromusculaire...

Leurs minéraux : Les germes de blé sont naturellement riches en phosphore, magnésium, fer, zinc, sélénium, et manganèse... (b).

 
 
 

La levure de bière

La levure de bière est composée d'une colonie de champignons microscopiques, généralement de l’espèce Saccharomyces cerevisiae ou Candida utilis. Ces micro-organismes non pathogènes, dont la taille varie de 6 à 10 microns, digèrent le sucre et l’amidon des céréales, créant un milieu riche en protéines et en vitamines, principalement celles du groupe B.

La levure de bière est l’une des plus importantes sources naturelles de thiamine (vitamine B1), qui est essentielle au métabolisme des glucides et des gras : une cuillerée à table fournit neuf fois l’apport nutritionnel recommandé en vitamine B1.

Elle constitue également une excellente source de vitamines B2 (riboflavine) et B3 (niacine). Elle contient aussi de la vitamine B5 (acide pantothénique), de la B6 (pyridoxine) et de la B8 ainsi que des protéines d’excellente qualité.

Enfin, elle renferme des polysaccharides, particulièrement des glycanes et des mannanes, des substances qui peuvent avoir un effet intéressant sur le système immunitaire (…)  (c).

Principales propriétés de la levure de bière :

Elle favorise l'assimilation alimentaire dans son ensemble, elle augmente la résistance non seulement à la fatigue mais aux infections en général par amélioration du terrain biologique et par accroissement et stimulation de la phagocytoseLes phagocytes sont des cellules dont le rôle est d'englober les corps étrangers - notamment les microbes - afin de les détruire..

Elle constitue un excellent complément alimentaire pour les régimes déséquilibrés. Les levures de bière alimentaires vivantes – dites médicinales – ont d'importantes propriétés thérapeutiques sur le plan intestinal et cutané …/…  (d).

 
 
 

Le miel

Le miel est un aliment naturel riche en sucres simples directement assimilables, doué d'un pouvoir sucrant plus important que le saccharose (sucre de table), tout en ayant un apport calorique moindre.

Il a une action dynamogénique et stimulante du coeur recherchée par les sportifs et les personnes fatiguées.

Il favorise l'assimilation du calcium et la rétention du magnésium par l'organisme, deux minéraux essentiels au bon fonctionnement de notre "usine" biologique.

Chez les enfants, le miel permet une meilleure et plus rapide calcification osseuse et dentaire.

Grâce à ses nombreux enzymes, il facilite l'assimilation des autres aliments, améliorant du coup la digestion et le transit intestinal  (e).

Le miel possède également les vertus oubliées d'une action cicatrisante, bactéricide, et apaisante par application locale !

Attention : Choisir un miel extrait à froid (chauffer un miel lui fait perdre beaucoup de ses propriétés naturelles), éviter les miels bon marché, les miels des grandes surfaces et autres estampillés "Mélange de miels originaires et non originaires de la C.E.".



Trois exemples de miels non chauffés, minimum requis pour un vrai miel.
 
 
 

L'ortie, un trésor méprisé

L'ortie a un effet détoxicant perceptible sur l'organisme. Elle assainit le milieu interne, dissout les cristaux d’acide, draine le foie, évacue les rétentions liquides diverses, améliore les rhumatismes, régénère le sang et fortifie le corps (j).

L'ortie est très riche en vitamines (B2, B5, B9, C, K), en minéraux (silice, magnésium, fer) et en oligo-éléments (cuivre, zinc).

Elle constitue un apport en protéines important, supérieur au soja ! Ses feuilles sont extrêmement riches en vitamine C (en moyenne 333mg/100g.), l'ortie apporte 6 à 7 fois plus de vitamine C que l'orange.  (à poids égal, ndr.)

L'ortie a des vertus anti-asthéniques (contre la fatigue) grâce à la vitamine C et aux minéraux et oligo-éléments qu'elle contient. Elle sera utile pendant les périodes de croissance, de régime mais aussi de déprime et d'examens (elle favorise l'attention et la concentration).

Sa richesse en vitamine K lui confère des propriétés anti-hémorragiques.

Elle est conseillée en cas de chute de cheveux et d'ongles cassants grâce à la vitamine B5, au fer et à la silice ; elle freine aussi la sécrétion de sébum, elle est adaptée aux peaux grasses et aux cheveux gras.

Les propriétés anti-inflammatoires du zinc sont utilisés ici dans le traitement de l'acné.

L'ortie a une action anti-rhumatismale et reminéralisante qui sera utile en cas d'arthrose.

L'ortie est diurétique, elle favorise le drainage (rétention d'eau, cellulite). Elle favorise l'élimination de l'acide urique et renforcera donc un traitement contre la goutte.

L'ortie favorise les montées de lait en cas d'allaitement, au même titre que le fenouil.

Les racines d'ortie sont indiquées dans les troubles de la miction accompagnant l'adénome de la prostate. Les stérols qu'elles contiennent agissent contre l'hypertrophie de la prostate.

Les feuilles d'ortie peuvent être consommées en salade, en soupe à l'ortie, en purée, en légumes comme des épinards. Elles peuvent être utilisées en infusion ou en décoction. Il existe en pharmacie des gélules d'ortie (feuilles ou racines) prêtes à l'emploi.  (f)

Ndr.: Surveiller les solutions pharmaceutiques et leurs excipients, préférer les gélules de composition simple, telles que celles proposées à ce jour par Arkogélules®.
Sinon des feuilles d'orties simplement cueillies en lieux non pollués et bien rincées sont très efficaces, quelques feuilles suffisent pour une bonne tisane par exemple (l'effet est plus intense et rémanent qu'avec les sachets commerciaux).
A lire avant d'aller cueillir des orties pour la 1ère fois : brasero.kazeo.com › Les orties.

 
 
 

La pomme de terre

La pomme de terre fait partie de la famille des tubercules comestibles. Un tubercule est, chez certaines plantes, un organe de réserve qui permet à la plante de croître.
Pour la petite histoire, la pomme de terre est originaire de la Cordillère des Andes et est consommé depuis 8000 ans. Elle a ensuite été importée en Europe et dans le reste du monde où elle y est restée ! C’est même devenu un aliment de base pour la majeure partie de l’humanité !

Les atouts de la pomme de terre :

Alors, de quoi est composée notre bonne vieille patate ?

1- de glucides c’est-à-dire de sucres. La pomme de terre en possède plus que le reste des légumes : 16% contre environ 5% pour le reste des légumes. Voilà pourquoi nous la classons le plus souvent dans la catégorie des féculents. Ses glucides sont plutôt complexes, sous forme d’amidon. Mais selon sa cuisson, son index glycémique (qui est la “capacité” d’un aliment à faire plus ou moins monter la glycémie ou taux de sucre dans le sang) varie. La purée de pomme de terre fera rapidement monter la glycémie (donc assimilable à un sucre rapide) tandis qu’une pomme de terre cuite avec sa peau fera peu monter la glycémie (sucre lent).

2- de vitamines : dont la vitamine C : celle qui nous redonne du tonus Sourire. En fait, la vitamine C agit comme antioxydant, booste notre système immunitaire et agit dans beaucoup de réactions à l’intérieur de notre organisme. Mais ce n’est pas la seule ! Elle contient aussi des vitamines B1, B6 et B9 !

3- de minéraux : la pomme de terre est une excellente source de potassium, un élément essentiel de notre organisme mais aussi de fer, de magnésium, et de phosphore. Elle est aussi intéressante pour son côté “pauvre en sel”.

4- de fibres : environ 2%.

5- de protéines : la pomme de terre en contient un peu plus que les autres légumes soit environ 2%. Mais ce qui est intéressant par rapport aux autres féculents, c’est qu’elle contient l’ensemble des acides aminés, même la lysine qui est absente des céréales (riz, blé, millet…)

6- des traces de lipides seulement  (g).

 
 
 

Le stévia, un édulcorant naturel

Un "outsider", le Stévia est un produit de substitution idéal à tous les édulcorants artificiels, et notamment l'aspartame (aux effets secondaires très fortement suspectés).
C'est un petit arbuste qui pousse surtout en Amérique du sud et qui présenterait des effets hypoglycémiants, hypotenseurs, diurétiques, et cardiotoniques trés intéressants confirmés par plusieurs études scientifiques.
Ses puissants glucosides possèdent un pouvoir sucrant 100 à 300x supérieur au sucre, sans apporter aucune colorie et sans risque pour la santé (rapport OMS de juin 2007).
De plus, le stévia convient pour les diabétiques et aide à diminuer la pression sanguine.

Malgré ses propriétés, les autorités sanitaires d'Amérique du nord et d'Europe se refusent toujours à en autoriser l'usage comme edulcorant. On est en droit de se demander pourquoi...  (e).

Mise-à-jour sept. 2011 : Grâce à une pression médiatique de plus en plus forte qui montre du doigt les dangers du sucre et de l'aspartame, les choses bougent petit à petit. Le 4 juillet dernier la Commision européenne, via le comité « Standing the Food Chain and Animal Health », a voté à l'unanimité en faveur du texte autorisant les glycosides de stéviol extraits de Stévia, comme additif alimentaire. Cela veut dire que dans quelques mois l'Europe entière bénéficiera d'un édulcorant acalorique d'origine naturelle. Il ne sera donc plus nécessaire d'essayer de faire pousser cette plante précieuse dans son potager ou sur son balcon   (h).
Ndr. : s'orienter vers le Bio en cas de consommation régulière de ce composé (E960).

 
 
 

Le sucre de canne non raffiné

On présente souvent le sucre roux ou le sucre brun comme une alternative au poison qu'est le sucre blanc. Cependant pour les puristes, le sucre roux, moins dévitalisé que le sucre blanc est encore trop concentré. Il faut également savoir que ce qu'on appelle du sucre brun n'est rien d'autre que du sucre blanc déguisé, auquel on a rajouté 10% de mélasse... et c'est se donner bonne conscience que d'en consommer à la place de sucre blanc !

Seul le sucre de canne complet ou intégral a quelque valeur nutritionelle. Ce sucre complet est obtenu très naturellement par évaporation douce du jus de sucre de canne. Il ne subit aucune transformation ni raffinage et conserve tous les sels minéraux, vitamines et acides aminés de la canne à sucre (e).

Plus d'infos sur les aliments dénaturés (céréales, sucres, sels, huiles…) ici.

 
 
 

Le vinaigre de cidre (vinaigre de pomme)

Le vinaigre de cidre est un très vieux remède de grand-mère connu et apprécié pour ses nombreux effets positifs sur la santé. Son usage s'est perdu avec le temps mais tendrait à revenir avec le retour aux soins naturels.

Avec l'arrivée du vinaigre de cidre industrialisé la fabrication familiale du vinaigre de cidre s'est perdue. Heureusement il existe encore quelques pomiculteurs-vinaigriers, qui ont remis sur le marché un vinaigre de cidre 100% pur, authentique, élaboré selon les traditions anciennes, vieilli en fût de chêne et non-pasteurisé. Choisir un vinaigre pur est important pour votre santé.

Le vinaigre de cidre contient plus d'une trentaine de substances nutritives importantes, une douzaine de minéraux, plus d'une demi-douzaine de vitamines et d'acides essentiels, plusieurs enzymes et une bonne quantité de pectine. Il est très riche en potassium et en oligo-éléments comme le phosphore, le soufre, le fer, le fluor, le calcium, le magnésium, le silicium, le bore etc. Il nous assure un renouvellement minéral constant. Il concentre et favorise l'absorption de plusieurs minéraux essentiels tel que le calcium. Le potassium est à nos tissus mous ce que le calcium est à nos tissus durs. La consommation régulière du vinaigre de cidre est particulièrement favorable à la santé. Il tend à rééquilibrer le métabolisme général de tout le corps.

Soyez progressifs dans votre consommation, peu au départ (une petite cuil. à café) puis augmenter progressivement par la suite. Utilisez-le sur vos crudités, dans vos salades également. Quantité conseillée : 1 à 2 c. à café après chaque repas, seul ou dilué dans de l'eau ou du jus de fruits, du miel.

Voici ce pour quoi il est reconnu :

Digestion

Il contribue à la bonne marche de notre système digestif en augmentant ses enzymes,
il détruit les bactéries et en absorbe le trop plein d'acides de l'estomac, il est donc excellent contre les aigreurs, les spasmes et les 'renvois' ; pour les aigreurs d'estomac, le prendre pendant le repas.
Il aide à la digestion lente et vous évitera les intoxications alimentaires. Il aide au renouvellement de la flore intestinale. Pour aider vos soucis de constipation, le prendre au coucher.
Le vinaigre de cidre pur consommé à dose modérée ne provoque ni brûlures ni ulcères.
Si vous prenez une petite cuillère à café de vinaigre de cidre quotidiennement vous éviterez les risques d'infection urinaire.

Sang

Il favorise le Ph normal du sang, il aide la circulation sanguine en nettoyant et en éliminant les divers polluants et toxines.
Il est anti-cholestérol. Il facilite le métabolisme des sucres. Il équilibre le niveau d'acidité de l'organisme, il donne de bons résultats dans les traitements contre la goutte. Il concourt à stabiliser la tension artérielle trop élevée ou trop basse.

Arthrite

Si vous souffrez d'arthrite, il aide à dissoudre les dépôts calcaires et en favorise l'élimination. Il serait également recommandé pour : l'arthrose, l'épine calcaire au talon, les bursites, les tendinites, les lithiases (calcules reinaux et vésiculaires). Le vinaigre de cidre peut jouer un rôle important dans la douleur causée par l'arthrite car il favorise un ramollissement et une élimination des cristaux (chondrocalcinose). Il peut aussi aider à ralentir la progression de cette maladie.

Pour obtenir un soulagement plus rapide sur une région douloureuse, appliquer de l'eau chaude salée au sel de Guérande sur la région atteinte et frictionner par la suite avec du vinaigre de cidre.

Riche en potassium, il a une action bénéfique pour soulager les crampes musculaires. On l'utilise en application externe pour les douleurs musculaires, les inflammations, les entorses ou l'engorgement musculaire. Réchauffer la région douloureuse avec un linge trempé dans l'eau chaude additionnée de sel et frotter avec du vinaigre de cidre.

Obésité

Pour les gens souffrant d'embonpoint et de cellulite, il aide, combiné ou non à une diète, à détruire l'excès de graisses dans les cellules. Il favorise une perte de poids progressive à la dose de 2 c. à café, 2 à 3 fois par jour.

Appaisant et relaxant

On reconnaît au vinaigre de cidre la propriété de calmer le nervosité et l'insomnie. Prendre avant l'heure du coucher 1 à 2 c. à café de vinaigre de cidre avec du miel pur dans un verre d'eau tiède.
Pour contrer le stress de la vie quotidienne, le vinaigre de cidre peut être une thérapie naturelle de choix, car il procure la détente et favorise le sommeil si vous incorporez une demi-tasse à une tasse dans l'eau d'un bain d'environ 15 à 20 minutes.

Maux de tête

Contre la migraine et les maux de tête, on peut l'utiliser en inhalation dans de l'eau portée à ébullition, eau et vinaigre à parts égales : Inspirez 80 fois les vapeurs.

Maux de gorge

Le vinaigre de cidre permet d'éliminer les maux de gorge : Se gargariser avec 2 cuillères à café de vinaigre dans 1/3 de tasse d'eau tiède. Répéter au besoin toutes les heures le premier matin puis toutes les deux heures ensuite l'après midi.

Peau

En usage externe, il aide à calmer les prurits et les démangeaisons causées par l'urticaires, l'eczéma, le psoriasis, etc., le vinaigre est un excellent désinfectant cutané. Il est antiseptique et antibiotique. Les infections du visage et des oreilles se traitent avec un mélange de vinaigre et d'eau.
Le vinaigre de cidre pur aide à traiter les troubles de la peau car son pH est pratiquement le même que celui d'une peau saine. Il s'utilise sans danger pour toutes les affections cutanées, également sur le visage.
Appliqué en lotion, matin et soir, il est astringent.
Il tonifie l'épiderme et corrige l'action basique des savons.
Se frotter le corps avec le mélange d'un tiers de vinaigre de cidre et de deux tiers d'eau et vous aurez une peau parfaitement saine.
Tapoter un peu de vinaigre sur les brûlures légères, surtout les brûlures alcalines.
Pour atténuer la sensation de brûlure suite à un coup de soleil, prendre un bain d'eau tiède contenant 1 verre de vinaigre.
Le vinaigre neutralise les venins : méduses, guêpes, abeilles, araignées, … Appliquer immédiatement un peu de vinaigre sur toutes les piqûres et morsures.
Les infections d'oreilles se soignent avec une application de vinaigre directement dans l'oreille. Les nageurs se plaignent souvent d'infection et de démangeaison dans l'oreille : diluer 1 volume de vinaigre dans 1 volume d'eau bouillie et rincer les oreilles après chaque baignade.

Tonique

Une utilisation régulière du vinaigre de cidre pur aide à lutter contre la fatigue, il redonne de la vitalité et soulage de la fatigue chronique.

Pieds

Pour se débarrasser des démangeaisons, cors ou champignons aux pieds, tremper les pieds dans l'eau tiède et un peu de sel, assécher et appliquer le vinaigre de cidre pur. (pour la nuit appliquer ensuite une bonne couche de beurre de karité aux huiles essentielles géranium rosa, genevrier etc.. et enfiler de vieilles chaussettes), résultat rapide garanti.

Cheveux

Après votre shampoing, utilisez 2 à 3 cuillères à café de vinaigre dans l'eau du dernier rinçage, il donne un éclat particulier aux cheveux. Il débarrasse le cuir chevelu des pellicules et peut soulager les irritations causées par certaines maladies de peau (du vinaidre de cidre bien chaud appliqué en rinçage élimine les lentes)  (i).

 
   (a) : Dr. Donadieu, Ma pharmacie naturelle › Le chou ; 07-2012.
 (b) : Germaline Tradition, Moines trapistes Abbaye de Sept-Fons (Fr.), Produits-naturels-septfons.com ; 07-2012.
 (c) : PasseportSante.net › Levure de bière ; 07-2012.
 (d) : Dr. Donadieu, Ma pharmacie naturelle › Levure de bière ; 07-2012.
 (e) : Magazine Agenda Plus (agendaplus.be), no. 201, oct. 2008, Ioanna Del Sol, p.33, 35 et 36.
 (f)  : Sports-sante.com › L'ortie est très riche en vitamines (B2 B5 B9 C K) ; 07-2012.
 (g) : Alimentation et Harmonie › article Mangez-des-pommes-de-terre ; 09-2011.
 (h) : Magazine Bio-Info (bio-info.be), no. 230, sept. 2011, Vanessa Jansen, p.35.
 (i)  : BioNature › lien 1, lien 2 (archive) ; 06-2010.
 (j)  : Bienfaits–Phytothérapie › article Les bienfaits de l'orties ; 07-2012.
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.com
Site optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker
 
— Visiteurs  4 000 000+  ExtremeTracking.com —
www.additifs-alimentaires.net — © Tous droits réservés – 2005-2017 — Webmaster/contact
Si vous aimez ce site et que vous êtes satisfait du service offert, vous pouvez si vous le souhaitez soutenir le projet en faisant un don