Top Soins Orientaux     Santé et diététique     Beauté et bien-être
Additifs alimentaires La face cachée de l'alimentation transformée   “ Que ton alimentation soit ta médecine „ —  Hippocrate (460-370 av. J.C.)Hippocrate le grand ou Hippocrate de Cos est un médecin et philosophe grec, considéré traditionnellement comme le « père de la médecine ».
  “ Une alimentation optimale est la médecine de demain „ —  Dr. Linus PAULING (1901-1994)Confrère et ami d'Albert Enstein en son temps, Linus Carl Pauling était chimiste et physicien américain.
Du nombre des premiers chimistes quantiques, il reçut le prix Nobel de chimie en 1954 pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique, et le prix Nobel de la paix en 1962 pour sa campagne contre les essais nucléaires, devenant ainsi l'une des deux seules personnes à avoir reçu un prix Nobel dans deux catégories différentes (l'autre étant Marie Curie).
 
    E101 Riboflavines, Riboflavine 5'-phosphate, Vitamin…
 
 
E100
Ne pas abuser
Non Bio. Autorisé dans l'UE.
⌊ Autorisations ⌋
Curcumines, Jaune de curcumine
La curcumine E100 est généralement décrite comme sans effet secondaire connu [

1,2,4,9,9',9",10

][

22,28

] sauf réactions allergiques rares (œdèmes de QuinckeL'angio-œdème, connu aussi sous le nom d’œdème de Quincke, est le gonflement (œdème) rapide de la peau, des muqueuses et des tissus sous-muqueux. En dehors de la forme courante, due à une allergie, il a été observé parmi les effets indésirables de certains médicaments., urticaires aigües, etc.) [

9

][

22,23

].

La curcumine naturelle, connue pour ses effets bénéfiques, ne doit pas être confondue avec la curcumine E100 qui, bien que d'origine naturelle peut contenir jusque 30% d'aluminium, en plus des résidus de solvants d'extraction toxiques (cf. Description › Résidus).
 

DJA (remLa Dose Journalière Admissible et son évaluation : cliquer pour infos rapides..) : 0 - 3 mg./kg. de masse corporelle / jour.

Régimes spéciaux : Porc / viande vraisemblablement absents.

  La curcumine est le pigment principal jaune-orange de la plante herbacée curcuma (Curcuma longa, ou Safran des Indes) [

21a

]. Elle peut être isolée par distillation avec de la vapeur, mais elle est extraite par solvants d'extraction chimiques dans l'alimentation transformée [

15f

],[

9,24

].
Définitions officielles   (Connectez-vous aux références pour les dernières mises à jour.)
 
Définition de l'additif selon le Règlement UE 231/2012. Les instances européennes abrogent désormais la majorité des lois nationales sur les additifs.
Eur-lex.europa.eu est le site de l'accès au droit de l'Union Européenne.
La curcumine est obtenue par extraction au solvant du turmérol, c’est- à-dire des rhizomes broyés de souches de Curcuma longa L. L’extrait est purifié par cristallisation en vue d’obtenir de la poudre de curcumine concentrée. Le produit est essentiellement composé de curcumines, c’est-à-dire de principe colorant [

bis-(hydroxy-4-méthoxy-3-phényl)- 1,7-heptadiène-1,6-dione-3,5

] et de ses deux dérivés déméthoxy en proportions variables. Il peut également comprendre de faibles quantités d’huiles et de résines naturellement présentes dans le turmérol.
La curcumine est également utilisée sous forme de laque aluminique, auquel cas la teneur en aluminium est inférieure à 30 %.
Seuls les solvants suivants peuvent être utilisés pour l’extraction: acétate d’éthyle, acétone, anhydride carbonique, dichlorométhaneLe dichlorométhane (CAS 75-09-2) est classé H351,
c'est à dire qu'il peut provoquer le cancer.
Source: U.E., RCE 1272 / 2008, pages 146 et 460.
, n-butanolLe n-butanol (CAS 71-36-3) est notamment classé
- H302 : Nocif en cas d'ingestion
- H318 : Provoque des lésions oculaires graves
- H315 : Provoque une irritation cutanée
- H335 : Peut irriter les voies respiratoires
- ...
Source: U.E., RCE 1272 / 2008, pp. 477 et 146.
, méthanolLe méthanol (no. CAS 67-56-1) est classé
- H301 : Toxique en cas d'ingestion
- H370 : Risque avéré d'effets graves pour les organes
- H331 : Toxique par inhalation
- H311 : Toxique par contact cutané
Source: U.E., RCE 1272 / 2008, pp. 476 et 146.
, éthanol, hexaneL'hexane (CAS 110-54-3) est notamment classé
- H304 : Peut être mortel en cas d'ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires
- H373 : Risque d'effets graves pour les organes
- H361f : Susceptible de nuire à la fertilité
- ...
Source: U.E., RCE 1272 / 2008, pp. 454, 146 et 332.
et propanol-2 [

15f,14

].
Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Comité international mixte FAO/OMS d'experts sur les additifs alimentaires. IdDéfinition anglaise, identique ou similaire.. [

14

].
U.S. Food and Drugs Administration. Agence américaine gouvernementale responsable de la régulation des aliments, des compléments alimentaires et des médicaments. The color additive turmeric is the ground rhizome of Curcuma longa L. (...) [

13e

]

Résidus autorisés
 
Règlement UE 231/2012 : Extrait de la section « Critères de pureté » de l'additif. Solvants: { acétate d’éthyle, acétone, n-butanol, méthanol, éthanol, hexane, propanol-2 (≤ 50 mg/kg, séparément ou en association), dichlorométhane (≤ 10 mg/kg) }, métaux lourds (≤ 40 mg/kg, [

15b

]), plomb (≤ 10 mg/kg), arsenic (≤ 3 mg/kg), mercure (≤ 1 mg/kg), cadmium (≤ 1 mg/kg)  [

15f

].
 

· Codes SIN 100 :
 E100 Curcumines
 E100(i) Curcumine
 E100(ii) Curcuma

· Formule chimique : C21H20O6

· Synonymes : Jaune de curcuma, Jaune naturel C.I. no.3, C.I. 75300, EINECS 207-280-5, ...

· FDA (CFR title 21) : 73.600 Turmeric

· CAS : 458-37-7

 
La curcumine E100 est listée comme colorant au standard du Codex alimentariusLe Codex Alimentarius est un programme commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Créé en 1963, c'est lui qui élabore les normes alimentaires internationales., elle peut être utilisée seule ou avec d'autres colorants notamment dans les matières grasses, fromages fondus, produits à tartiner, viandes et produits de la pêche préparés, saucisses, boissons alcoolisées [

13a,15d

], ainsi que divers produits de la malbouffe, plats préparés, confiseries, etc. [

25

].

Elle est, dans l'U.E. comme aux Etats-Unis, exclue de la filière d'alimentation biologique [

26,27

], mais autorisée dans les cosmétiques (peut être renommée CI 75300) et les pharmaceutiques [

17,18,19

].
 
  Listes de toxicité des additifs
 
  Bases de données chimiques
 
  B. de d. pharmaco-médicales
 
  Acteurs d'alimentation industr.
 
  Bases de données cosmétiques
 
  Wikipedia
[1] : Science Citoyen › Dossier Additifs alimentaires
Science Citoyen est réalisé avec le soutien de l'Université de Strasbourg et l'appui de la Région Alsace et de la Délégation Régionale française de la Recherche et de la Technologie.
Site retiré en 2013. Archive en ligne disponible (vérifié 07-2015. Recherche alphabétique et par genre uniquement).
[2] : Homéopathe International › Section du Dr. Robert SEROR › Additifs alimentaires
Site retiré en 2007. Une page à succès référencée par de nombreux webmasters avant d'être retirée sous la pression des fabriquants de colorants. Archive locale disponible.
[3] : Oxford University › The Physical and Theoretical Chemistry Laboratory › MSDS web resource
Fiches de données de sécurité (FDS) des produits chimiques.
Site retiré en 2011. Pas d'archive disponible. Le retrait est justifié pour ne pas court-circuiter les informations des fabricants de produits chimiques qui ont, nous rappelle t'on, le devoir légal d'informer.
[4] : Le Guide des Additifs Alimentaires  (sm.coppier.free.fr)
Site privé d'informations compilées sur les additifs, à l'instar de www.additifs-alimentaires.net.
[5] : Chemical Book Inc.
Base de données chimique et fournisseurs.
Accès par no. CASNo. d'identification chimique international.
Vous trouverez cet identifiant section Description des pages des additifs de www.additifs-alimentaires.net
. › Chemical properties › Hazard codes, Risc statements et Raw material.
[6] : Union Fédérale des Consommateurs (UFC–QueChoisir) › Liste des additifs alimentaires
L'UFC est une association française pour la défense des intérêts des consommateurs, indépendante de l'Etat, des syndicats, des producteurs et des distributeurs depuis 1951.
[7] : Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC/OMS) › Monographies
A ce jour la documentation rapporte les risques par ordre alphabétique des produits, par leur no. CAS officiel, par leurs risques 1, 2A, 2B, ou 3, ou encore par organe cible.
Un composé non listé n'est pas nécessairement inoffensif, les listes sont mises à jour ponctuellement.
[8] : A guide to the additives in and on our food  (UKFoodGuide.net)
Site privé d'informations sur les additifs.
[9] : Livre « Du poison dans votre assiette ? »
Cécile Voss, Ed. Test-Achats / VSZ, 2000, ISBN 2-930241-18-7.
Test-achats est l'équivalent belge du magazine français "60 millions de consommateurs".
[9'] : Livre « Les additifs alimentaires. Ce que cachent les étiquettes »
Hélène Barbier Du Vimont, Ed. Trédaniel Poche, 2008, ISBN 978-2-84445-860-5.
H.B.dV. est journaliste spécialisée dans le domaine de la santé, de l'écologie et des thérapies naturelles.
[9"] : Livre « Additifs alimentaires, le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner »
Corinne GOUGET, Ed. Chariot d'Or, 2013, ISBN 978-2-9118-0669-8.
14e édition de ce best-seller.
[10] : WebAdditifs  (les-additifs-alimentaires.com)
Site d´ Y. Brunellière, auteur de « Décrypter les étiquettes alimentaires », aux éditions City.
[11] : Food Reactions  (foodreactions.org)
Site de M. Cassar, maîtrisard en Biologie, dédié aux intolérances alimentaires. Section Additifs. En anglais.
[12] : Food Additives Guide (mbm.net.au/health/guide.htm)
La section Additifs alimentaires de ce site australien engagé est empruntée à l'ouvrage de Judith Thamm « What are you putting in your mouth ? ».
Site retiré en mai 2015. Archive disponible ici (vérifié 09-2015).
[13] : Codex alimentarius [13a,b] Le Codex Alimentarius est un programme commun de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Créé en 1963, siège de près de 200 représentants internationaux, c'est lui qui élabore entre autres les normes alimentaires internationales, les définitions et critères applicables aux aliments. | FDA [13c,d,e] Food and Drugs Administration, agence officielle des Etats-Unis responsable de la régulation des aliments, des compléments alimentaires et des médicaments.    (sigles : voir infobulles sur les liens)
[13a] : Liste SIN 2015Système International de Numérotation du Codex, intégré au numéro E des additifs alimentaires de l'U.E.
Cette liste dite ouverte est en expansion régulière, vous accédez normalement à la dernière mise-à-jour.

[13b] : norme GSFAGeneral Standard for Food Additives. Affectations des additifs dans les denrées et leurs dosages, dans la vision du Codex.
[13c] : EAFUSEverything Added to Food in the United States.
Liste des additifs autorisés aux Etats-Unis. Utiliser le no. CAS pour vos recherches.

[13d] : SCOGSDatabase of Select Committee on GRAS Substance Reviews. Base de données des avis du comité restreint sur les substances dites GRAS (Generally Recognized As Safe, généralement reconnues comme sûres).
[13e] : CFR title 21Code of  Federal Regulations. Code des règlements fédéraux des États-Unis, domaine 21, c'est-à-dire l'alimentation et les médicaments.
Lorsqu'un texte CFR de la FDA est référencé, le numéro administratif figure plus haut à la section
Description > Définitions officielles > FDA (Cfr title 21).
[14] : JECFA (Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives)
Comité international mixte FAO / OMS Food and Agriculture Organisation, organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture,
Organisation Mondiale de la Santé, dépendante de l'ONU.
d'experts sur les additifs alimentaires. Le JECFA est une autorité scientifique consultative.
[15] : Directives et Règlements de l'Union Européenne relatifs aux additifs alimentaires Consulter le site de l'accès au droit européen (eur-lex.europa.eu) pour connaître les dernières mises-à-jour.
[15a] : Directive 2008/128/CEDirective fixant les critères de pureté des colorants autorisés comme additifs alimentaires dans l'U.E.
[15b] : Directive 2008/84/CEDirective fixant les critères de pureté des additifs autres que les colorants et les édulcorants, autorisés comme additifs alimentaires dans l'U.E.
[15c] : Directive 2008/60/CEDirective fixant les critères de pureté des édulcorants autorisés comme additifs alimentaires dans l'U.E.
[15d] : Règlement 1129/2011Affectations alimentaires des additifs et dosages maximaux autorisés.
[15e] : Règlement 1130/2011Additifs autorisés dans les additifs alimentaires (dits Supports d'additifs, ou Auxiliaires technologiques), les enzymes, les arômes et les nutriments.
[15f] : Règlement 231/2012Ce réglement de 2012 compile, met-à-jour et abroge les directives précédentes de 2008 ([15a,b,c]).
[16] : GMO Compass
Portail d'information européen (en langue anglaise) sur les OGM, créé par des journalistes scientifiques indépendants. Il a été financé par l'Union Européenne dans le cadre du sixième PCRDProgramme-Cadre de Recherche et Développement de l'Union Européenne. PCRD est la traduction de FP : Framework Programme. et supporté par des autorités européennes comme EuropaBio.
[17] : European Commission › Health and Consumers › Cosmetics-CosIng
[18] : NLM › MeSH (E.U.)
Le "Medical Subject Headings", thésaurus biomédical de référence, est un outil d'indexation, de catalogage et d'interrogation des bases de données de la NLM (National Library of Medicine, Bethesda, Etats-Unis).
Accès par no. CASNo. d'identification chimique international.
Vous trouverez cet identifiant section Description des pages des additifs de www.additifs-alimentaires.net
.
[19] : VIDAL › Fiches médicaments (Fr.)
Dictionnaire de référence des pharmaceutiques. Vous accédez à l'abécédaire des fiches médicament.
Utiliser la zone de texte "Rechercher" en haut de page.
[20] : CSST (Commission de la Santé et de la Sécurité du travail, Canada) › Recherche Produits
[21] : WIKIPÉDIA › Listes des additifs alimentaires
[21a] : Fr.wikipedia.org
[21b] : En.wikipedia.org (angl.)
DÉCHARGE : Les fiches des additifs sont fournies à titre informatif et sous réserve que ni l'exactitude, ni l'exhaustivité des sources sélectionnées n'est garantie, ni même, en ce qui concerne la synthèse qui en est faite, l'absence totale d'erreur ou d'omission. Pour réagir ou signaler une erreur, vous pouvez utiliser cette adressewebmaster@additifs-alimentaires.net. Merci.
Listes des additifs à imprimer
    Mini mémos à consulter pendant vos courses
Livres pour aller plus loin
    Mieux s'alimenter et mieux réagir devant l'alimentation industrielle
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.com
Site optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker
 
— Visiteurs  3 000 000+  ExtremeTracking.com —
www.additifs-alimentaires.net — © Tous droits réservés – 2005-2017 — Webmaster/contact
Si vous aimez ce site et que vous êtes satisfait du service offert, vous pouvez si vous le souhaitez soutenir le projet en faisant un don