Top Soins Orientaux     Santé et diététique     Beauté et bien-être
Additifs alimentaires La face cachée de l'alimentation transformée   “ Que ton alimentation soit ta médecine „ —  Hippocrate (460-370 av. J.C.)Hippocrate le grand ou Hippocrate de Cos est un médecin et philosophe grec, considéré traditionnellement comme le « père de la médecine ».
  “ Une alimentation optimale est la médecine de demain „ —  Dr. Linus PAULING (1901-1994)Confrère et ami d'Albert Enstein en son temps, Linus Carl Pauling était chimiste et physicien américain.
Du nombre des premiers chimistes quantiques, il reçut le prix Nobel de chimie en 1954 pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique, et le prix Nobel de la paix en 1962 pour sa campagne contre les essais nucléaires, devenant ainsi l'une des deux seules personnes à avoir reçu un prix Nobel dans deux catégories différentes (l'autre étant Marie Curie).
 
E162 Rouge de betterave, Bétanine         E164 Jaune de gardénia ou Safran ; Crocine, Crocétine
 
 
E163
Ne pas abuser
Non Bio. Autorisé dans l'UE.
⌊ Autorisations ⌋
Anthocyanes, Anthocyanines, Extrait de peau de raisin
D'origine naturelle (pigment végétal), l'additif colorant Anthocyanes est régulièrement présenté comme sans danger, voire bénéfique vu ses propriétés entre autres antioxydantes [

22,23

][

1,2,4,6,8,9',10,12

][

24

].

E163 est en réalité un faux ami qui peut contenir de grandes quantités de sulfitesSelon le règlement U.E. 1130/2011, page L 295/185, E163 peut contenir jusque 100.000 mg/kg de sulfites, soit 50 x plus que le caramel au sulfite ammoniacal E150d contenu entre autres dans le Coca-cola., qui est expressément autorisé à la fabrication sous forme de laque aluminiqueL'aluminium sous la forme et les doses ajoutées dans l'alimentation transformée est soupçonné de freiner les antioxydants et d'être neurotoxique, il est cumulatif dans l'organisme., et qui contient sous forme d'auxiliaires technologiques plusieurs additifs phosphatésLes phosphates de l'alimentation transformée font l'objet de polémiques quant à leur innocuité. Ils sont entre autres soupçonnés de bloquer des enzymes digestives, de freiner l'assimilation du calcium et de provoquer de l'hyperactivité chez les enfants. ([

15f,15e

]), ndr.

E163 est exclu de la filière biologique, dans l'Union Européenne comme aux Etats-Unis [

25,26

].
 

DJA (remLa Dose Journalière Admissible et son évaluation : cliquer pour infos rapides..) : 0 - 2,5 mg./kg. de masse corporelle / jour.
N.B. : Valeur pour l'Extrait de peau de raisin E163(ii) uniquement.

Régimes spéciaux : Porc / viande vraisemblablement absents.

  Les anthocyanes naturelles sont des pigments végétaux nuancés du rose au pourpre, elles sont présentes dans une variété de fruits et légumes, des feuilles et des racines. On identifie aujourd'hui près de 600 anthocyanes [

21a,1,2,4,23,22

]. Les anthocyanes commerciales sont souvent extraites de restes de raisins noirs, de fruits rouges ou de chou rouge. L'extraction est réalisée à l'aide de principes actifs douteux comme le méthanol ou l'eau sulfitée, ou plus sûrs (= produit fini vraisemblablement plus cher, ndr.) comme l'éthanol ou l'anhydride carbonique [

15f,22,8

].
Définitions officielles   (Connectez-vous aux références pour les dernières mises à jour.)
 
Définition de l'additif selon le Règlement UE 231/2012. Les instances européennes abrogent désormais la majorité des lois nationales sur les additifs.
Eur-lex.europa.eu est le site de l'accès au droit de l'Union Européenne.
Les anthocyanes sont obtenues par macération ou extraction à l’eau sulfitée, à l’eau acidifiée, à l’anhydride carbonique, au méthanol ou à l’éthanol à partir de souches de végétaux ou de fruits comestibles puis, au besoin, par concentration et/ou purification. Le produit ainsi obtenu peut être atomisé par séchage industriel. Les anthocyanes renferment les composés que contient communément le matériel d’origine, notamment de l’anthocyanine, des acides organiques, des tanins, des sucres, des sels minéraux, etc., mais pas nécessairement dans les mêmes proportions que dans le matériel d’origine. Le processus de macération peut entraîner la présence naturelle d’éthanol. Le principe colorant est l’anthocyanine. Les produits commercialisés varient en fonction de l’intensité de coloration déterminée par la composition. La teneur en matière colorante n’est pas exprimée quantitativement [

15f

].
Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Comité international mixte FAO/OMS d'experts sur les additifs alimentaires. Voir [

13e

] › 73.170 Grape skin extract (enocianina).
U.S. Food and Drugs Administration. Agence américaine gouvernementale responsable de la régulation des aliments, des compléments alimentaires et des médicaments. Voir [

14

] › INS number : "163".

Résidus autorisés
 
Règlement UE 231/2012 : Extrait de la section « Critères de pureté » de l'additif. Anhydride sulfureux (≤ 1.000 mg/kg par pour cent de pigment), solvants résiduels : { méthanol (≤ 50 mg/kg), éthanol (≤ 200 mg/kg) }, métaux lourds (jusqu'à 40 mg/kg [

15a

]), arsenic (≤ 3 mg/kg), plomb (≤ 2 mg/kg), mercure (≤ 1 mg/kg), cadmium (≤ 1 mg/kg)  [

15f

].
 

· Codes SIN 163 :
  163 Anthocyanines
  163(i) n.s.
  163(ii) Extrait de peau de raisin
  163(iii) Extrait de cassis
  163(iv) Colorant du maïs pourpre
  163(v) Colorant du chou rouge.

· Classe : Anthocyanines (flavonoïdes)

· Formule chimique : C15H11O6Cl (cyanidine), C16H13O6Cl (péonidine), C17H15O7Cl (malvidine), ...

· Synonymes : Anthocynes ; Cyanidine, Péonidine, Malvidine, Delphinidine, Pétunidine, Pélargonidine

· CAS : 11029-12-2

 
Selon le standard international du Codex alimentariusLe Codex Alimentarius est un programme commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Créé en 1963, c'est lui qui élabore les normes alimentaires internationales. [

13b

], les anthocyanes industriels sont destinés à une large gamme d'aliments très divers, y compris les spiritueux (qui ont un peu partout dans le monde une dérogation légale pour ne pas étiqueter leurs additifs) ; dans l'Union Européenne E163 est autorisé sans limite légale de dosage (quantum satis) dans des produits comme les confitures, gelées, marmelades, les légumes conservés dans le vinaigre, l’huile ou la saumure, les céréales pour petit-déjeuners aux fruits, les conserves de fruits rouges, les produits laitiers, les crustacés précuits, et de nombreux produits de la malbouffe comme les confiseries et les glaces, les boissons pétillantes dites énergisantes, etc. [

15f,27

].

Les anthocyanes naturelles, qu'il vaut mieux éviter de confondre avec les anthocyanes de l'alimentation industrielle, sont souvent rapportées comme salutaires pour la santé (activité anti-oxydante), elles sont apportées par plusieurs fruits (cassis, mûres, myrtilles, cerises, raisins rouges ou noirs, oranges sanguines, rhubarbe, …) et certains légumes (aubergine, oignon, radis rouge, …)  [

23,21a

].
DÉCHARGE : Les fiches des additifs sont fournies à titre informatif et sous réserve que ni l'exactitude, ni l'exhaustivité des sources sélectionnées n'est garantie, ni même, en ce qui concerne la synthèse qui en est faite, l'absence totale d'erreur ou d'omission. Pour réagir ou signaler une erreur, vous pouvez utiliser cette adressewebmaster@additifs-alimentaires.net. Merci.
Listes des additifs à imprimer
    Mini mémos à consulter pendant vos courses
Livres pour aller plus loin
    Mieux s'alimenter et mieux réagir devant l'alimentation industrielle
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.com
Site optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker
 
— Visiteurs  3 000 000+  ExtremeTracking.com —
www.additifs-alimentaires.net — © Tous droits réservés – 2005-2017 — Webmaster/contact
Si vous aimez ce site et que vous êtes satisfait du service offert, vous pouvez si vous le souhaitez soutenir le projet en faisant un don