Top Soins Orientaux     Santé et diététique     Beauté et bien-être
Additifs alimentaires La face cachée de l'alimentation transformée   “ Que ton alimentation soit ta médecine „ —  Hippocrate (460-370 av. J.C.)Hippocrate le grand ou Hippocrate de Cos est un médecin et philosophe grec, considéré traditionnellement comme le « père de la médecine ».
  “ Une alimentation optimale est la médecine de demain „ —  Dr. Linus PAULING (1901-1994)Confrère et ami d'Albert Enstein en son temps, Linus Carl Pauling était chimiste et physicien américain.
Du nombre des premiers chimistes quantiques, il reçut le prix Nobel de chimie en 1954 pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique, et le prix Nobel de la paix en 1962 pour sa campagne contre les essais nucléaires, devenant ainsi l'une des deux seules personnes à avoir reçu un prix Nobel dans deux catégories différentes (l'autre étant Marie Curie).
 
E261 Acétate de potassium, Diacétate de potassium, E…         E263 Acétate de calcium, Ethanoate de calcium
 
 
E262
Ne pas abuser
Non Bio. Autorisé dans l'UE.
⌊ Autorisations ⌋
Acétate de sodium, Diacétate de sodium, Ethanoate de sodium
L'acide acétique pur est dangereux, très corrosif et irritant, l'ingestion de 1 ml est suffisante pour perforer l'œsophage [

22,23,25

][

3

]. Parce qu'il est irritant, il peut agir comme promoteur tumoral [

24,25

].

Dans l'alimentation transformée, l'acide acétique et les acétates sont rapportés comme inoffensifs (dosages et dilutions) [

32,27

][

1,6,8,9,9',10,13d

], encore que ce ne soit pas strictement unanime [

2,9"

].

On observe aussi, très rarement, des cas d'intolérance à l'acide acétique [

22',25,27

][

8

]. Parcequ'une surcharge sodique est possible, l'acétate de sodium devrait être évité chez des individus exposés [

25'

] et les nourrissons et enfants en bas âge [

4

].

L'acide acétique existe à l'état naturel et peut être produit de manière biologique mais la version commerciale est fabriquée à partir d'hydrocarbures, d'acétaldéhydeL'acétaldéhyde est classé comme "Agent peut-être cancérigène pour l'homme" au C.I.R.C. ou de méthanolLe méthanol est un alcool toxique, métabolisé en formol et dépresseur du système nerveux central. [

14

], et contient des résidus de production opaques [

15f

]. Dans l'Union Européenne comme aux Etats-Unis, l'acide acétique et les acétates commerciaux sont exclus de la filière d'alimentation biologique [

28,29

].
 

DJA (remLa Dose Journalière Admissible et son évaluation : cliquer pour infos rapides..) : 0 - 15 mg./kg. de masse corporelle / jour.
Valeur limite proposée par le JECFAJoint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives, comité international mixte FAO/OMS d'experts sur les additifs alimentaires. pour le diacétate 262(ii) uniquement.

Régimes spéciaux : Porc / viande vraisemblablement absents.

  L'acide acétiqueAcétique vient du latin acetum, mot qui désignait chez les Romains le vinaigre, solution aqueuse diluée d'acide acétique. est un des plus vieux conservateurs alimentaires [

25

][

21a,12

], c'est le principe actif bien connu du vinaigre (à près de 5% de concentration), ce dernier se formant lorsque de l'éthanol ou alcool pur subit une fermentation bactérienne. Une variété de tissus animaux et végétaux contient de faibles quantités d'acide acétique et d'acétates [

30,25,27

][

12

].

Contrairement au vinaigre, l'acide acétique en tant que produit chimique, n'est pas préparé par fermentation de jus alcooliques [

31,32

]. La pyrolyse ou distillation du bois a été utilisée abondamment au début du 20e siècle [

31

][

21a

], mais aujourd'hui cette méthode est largement supplantée par la carbonylationRéaction chimique d'introduction de monoxyde de carbone dans un composé organique ou non. du méthanolLe méthanol est un alcool toxique, métabolisé en formol et dépresseur du système nerveux central. [

31

][

21b,21a,12

].

Les acétates sont les sels de l'acide acétique, ils sont liés chimiquement à ce dernier avec du potassium, du sodium, du calcium, de l'ammoniaque ou encore du zinc pour former les acétates de - , E261..264 et E650. L'acétate de sodium E262 peut, entre autres méthodes, être préparé en faisant réagir de l'acide acétique avec de la soude caustique (hydroxyde de sodium) ou du carbonate de sodium [

22"

][

21b,5

].
Définitions officielles   (Connectez-vous aux références pour les dernières mises à jour.)
 
Définition de l'additif selon le Règlement UE 231/2012. Les instances européennes abrogent désormais la majorité des lois nationales sur les additifs.
Eur-lex.europa.eu est le site de l'accès au droit de l'Union Européenne.
E262(i) Acétate de sodium :

Additif listé – Pas de définition

E262(ii) Diacétate de sodium :

Le diacétate de sodium est un dérivé moléculaire de l’acétate de sodium et de l’acide acétique [

15f

].
Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Comité international mixte FAO/OMS d'experts sur les additifs alimentaires. Sodium acetate :

Additif listé – Pas de définition

Sodium diacetate :

Additif listé – Pas de définition [

14

].
U.S. Food and Drugs Administration. Agence américaine gouvernementale responsable de la régulation des aliments, des compléments alimentaires et des médicaments. Sodium acetate :

L'acétate de sodium (C2H3O2Na, CAS 127-09-3, ou C2H3O2Na.3H2O, CAS 6131-90-4) est le sel de sodium de l'acide acétique, il existe naturellement dans les végétaux et les tissus animaux. Il peut apparaître sous forme anhydre ou trihydrate. Il est fabriqué synthétiquement par neutralisation d'acide acétique avec du carbonate de sodium ou par traitement d'acétate de calcium avec du sulfate de sodium et du bicarbonate de sodium (...) [

13e

].

Sodium diacetate :

Le diacétate de sodium (C4H7O4Na.xH2O, CAS 126-96-5) est un composé moléculaire d'acide acétique, d'acétate de sodium, et d'eau d'hydratation. La qualité technique est préparée par synthèse en faisant réagir du carbonate de sodium avec de l'acide acétique. Des grades spéciaux sont produits en faisant réagir de l'acétate de sodium anhydre et de l'acide acétique (...) [

13e

].

Résidus autorisés
 
Règlement UE 231/2012 : Extrait de la section « Critères de pureté » de l'additif. Acide formique, formiates et autres impuretés oxydables (≤ 1000 mg/kg, exprimés en acide formique), métaux lourds (≤ 10 mg/kg, [

15b

]), arsenic (≤ 3 mg/kg), plomb (≤ 2 mg/kg), mercure (≤ 1 mg/kg) [

15f

]. Aldéhydes (≤ 0,2%, exprimés en propanal) [

14

].
 

· Codes SIN 262 :
262 Acétates de sodium
262(i) Acétate de sodium
262(ii) Diacétate de sodium

· Nom chimique : Hydrogénodiacétate de sodium (ii)

· Formule chimique : C2H3NaO2.nH2O (n = 0 ou 3) (i), C4H7NaO4.nH2O (n = 0 ou 3) (ii)

· Stabilité, incompatibilités : voir [20], [5]

· Synonymes : Sel de sodium de l'acide éthanoïque (i), Sel de sodium de l'acide éthanoïque (1:2) (ii)

· FDA (CFR title 21) : 184.1721 (i) ; 184.1754 (ii)

· CAS : 127-09-3 (i) ; 126-96-5 (ii) ; 6131-90-4

 
L'acétate de sodium (E)262 est listé comme régulateur d'acidité, conservateur et séquestrant au standard international du Codex alimentariusProgramme commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). [

13a

]. Il peut, selon ses critères, affecter sans limite officielle de dosage (BPFBonnes Pratiques de Fabrication (angl. GMP, Good Manufacturing Practice) : Dosage laissé à l'estimation de nécessité des producteurs.) une large gamme d'aliments divers, y compris des spiritueuxLes personnes souhaitant éviter cet additif (ou les colorants pétrochimiques en général) doivent se méfier plus particulièrement des spiritueux, qui ne sont pas contraints à l'étiquetage des additifs ajoutés (dérogation légale)., des aliments diététiques et des compléments alimentaires [

13b

].

Dans l'Union Européenne, on trouve de l'acétate de sodium quantum satisVersion européenne de BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) du Codex alimentarius. Dosage laissé à l'appréciation de nécessité des producteurs. dans, et entre autres, des fruits et légumes en conserve, des pains, des préparations de viande hachée fraîche préemballées, des préparations à base de céréales et aliments pour bébés [

15d

], dans les enzymes alimentaires, les nutriments [

15e

], ainsi que de nombreux produits de supermarchés (plats préparés, amuse-gueules, friandises, etc.) [

34

].

Autres usages : les pharmaceutiques, notamment comme alcanisant urinaire, diurétique, expectorant [

18

][

33

], les cosmétiques, comme stabilisateur de pH et comme agent masquant [

17

].
DÉCHARGE : Les fiches des additifs sont fournies à titre informatif et sous réserve que ni l'exactitude, ni l'exhaustivité des sources sélectionnées n'est garantie, ni même, en ce qui concerne la synthèse qui en est faite, l'absence totale d'erreur ou d'omission. Pour réagir ou signaler une erreur, vous pouvez utiliser cette adressewebmaster@additifs-alimentaires.net. Merci.
Listes des additifs à imprimer
    Mini mémos à consulter pendant vos courses
Livres pour aller plus loin
    Mieux s'alimenter et mieux réagir devant l'alimentation industrielle
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.com
Site optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker
 
— Visiteurs  3 000 000+  ExtremeTracking.com —
www.additifs-alimentaires.net — © Tous droits réservés – 2005-2017 — Webmaster/contact
Si vous aimez ce site et que vous êtes satisfait du service offert, vous pouvez si vous le souhaitez soutenir le projet en faisant un don