E950 Acésulfame potassium, Acésulfame-K         E952 Cyclamates, Acide cyclamique et ses sels de sod…
 
 
E951
Non Bio. Autorisé dans l'UE.
Aspartame
Ce composé chimique fait partie, avec les glutamates industriels (E621) des additifs les plus contestés. Il est fréquemment présenté comme un poison lent aux nombreux effets adverses [

ndr.

]. A éviter chez la femme enceinte [

25,27,9",10

] et l'enfant [

9"

].


Les effets secondaires les plus récurrents concernent la dérégulation du poids, la formation de différentes formes de cancer et l'effet sur le cerveau [

22,23,24,25

]. Selon l'Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, France), c'est un cancérigène certain [

33

].

Une cause ou une amplification de désordres neuro-dégénératifs, émotionnels, de dépressions [

29,26,35,8

], sur des personnes sensibles [

35

]. Maux de tête, insomnies, crises, font partie des effets neurologiques rencontrés [

35

].

La consommation d'aspartame peut être à l'origine de dermatite allergique [

36

].

Ce serait un édulcorant inefficace et dangereux chez le diabétique. D'après le Dr. Russel Blaylock « c'est un véritable non sens que de consommer de l'aspartame lorsque l'on est diabétique, en particulier du point de vue neurologique, cela ne fait qu’aggraver les choses » [

22

].

A éviter en cas de phénylcétonurieMaladie génétique rare. [

4,6,9,9',13e,35,…

] (le seul effet secondaire reconnu officiellement).

OGM : Une production à partir d'organismes génétiquement modifiés est possible [

16,9"

].
 

DJA [infoLa Dose Journalière Admissible et son évaluation : cliquer pour infos rapides..] : 0 - 40 mg./kg. de masse corporelle / jour.

Régimes spéciaux : Porc / viande vraisemblablement absents.

 
Produit artificiel, composé de 50 % de phénylalanine, 40 % d’acide aspartique et 10 % de méthanol. Le méthanol est converti dans le corps en formate, qui peut être soit éliminé soit donner naissance à du formaldéhydeLe formaldéhyde est mieux connu du public sous le nom de formol (formaldéhyde en solution aqueuse). (E240), de la dicétopipérazine (cancérigène) et un certain nombre d'autres dérivés hautement toxiques [

35

].

Un bloc de construction de l'aspartame, l'acide aminé phénylalanine, peut être fabriqué à l'aide de micro-organismes génétiquement modifiés (Bactérie intestinale des mammifères, très commune chez l'être humain. C'est un coliforme fécal.Escherichia coli). Ce processus a été utilisé industriellement aux Etats-Unis depuis de nombreuses années [

16

].
Définitions officielles   (Connectez-vous aux références pour connaître les mises à jour.)
 
Extrait du Règlement UE 231/2012.
Les instances européennes abrogent désormais la majorité des lois nationales sur les additifs.
Eur-lex.europa.eu est le site de l'accès au droit de l'Union Européenne.
Additif listé – Pas de définition [

15f

].
Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Comité international mixte FAO/OMS d'experts sur les additifs alimentaires. Additif listé – Pas de définition [

14

].
U.S. Food and Drugs Administration (FDA).
Agence américaine gouvernementale responsable de la régulation des aliments, des compléments alimentaires et des médicaments.
Additif listé – Pas de définition [

13e

] - 172.804.

Résidus autorisés   (dits Critères de pureté)
 
Règlement UE 231/2012 : Extrait de la section « Critères de pureté » de l'additif. Acide 5-benzyl-3,6-dioxo-2-pipérazineacétique (≤ 1,5% exprimé sur la base de la masse sèche), cendres sulfatées (≤ 0,2% exprimé sur la bms.), arsenic (≤ 3 mg/kg, exprimé sur la bms.), plomb (≤ 1 mg/kg, exprimé sur la bms.) [

15f

].
 
· Synonymes : Ester méthylique d'aspartyl-phénylalanine, EINECS 245-261-3 (UE), UNII-Z0H242BBR1 (US FDA), Nutrasweet®, Canderel®, ...
· Nom chimique : Ester N-méthylique de N-L-α-aspartyl-L-phénylalanine ; Ester N-méthylique de l’acide 3-amino- N-(&alpha-carbométhoxy-éthoxyphényl) succinamique
· Formule : C14H18N2O5
· US CFR Title 21 : 172.804 Aspartame
· CAS : 22839-47-0
 

Dès sa date d'autorisation de mise sur le marché, l'aspartame fait l'objet d'études quant à son innocuité en matière de cancer. Des tests sur des animaux indiquent que l'édulcorant favorise l'apparition de cancers. Aussitôt, l'aspartame est retiré des supermarchés et pharmacies.
Les financeurs et les découvreurs de la poudre miracle crient au scandale et vont produire une multitude d'études prouvant son innocuité. Quelque vingt années plus tard, un scientifique de l'Ohio va démontrer que d'une part les résultats de certaines de ces études étaient volontairement falsifiés, et d'autre part que sur l'ensemble des études qui ont permis à l'aspartame de retrouver la légalité en 1983, 40% d'entre elles étaient financées par l'industrie du produit (principalement la firme Monsanto) …/…
Actuellement, on compte 167 effets secondaires qui seraient liés à la consommation d'aspartame, et si l'on rajoute à la liste, qu'aux États-Unis, la hausse des tumeurs du cerveau (+ 6% chez les hommes, + 11% chez les femmes entre 1983 et 1987) coïncide avec la légalisation de l'aspartame, le produit soulève le débat [

24

].

L'additif aspartame (E)951 est listé comme exaltateur d'arôme et édulcorant au standard international du Codex alimentariusLe Codex Alimentarius est un programme commun de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Créé en 1963, siège de près de 200 représentants internationaux, c'est lui qui élabore entre autres les normes alimentaires internationales, les définitions et critères applicables aux aliments. [

13a

] et peut être, selon sa vision, ajouté dans de nombreuses denrées [

13b

]. Son pouvoir sucrant est d'environ 200 fois supérieur à celui du saccharose [

15f

] et on le trouve entre autres dans les boissons et aliments "light" ou sans sucre [

1,6,9,12

] à l'exception de la filière d'alimentation bio où il est exclu, dans l'Union Européenne comme aux Etats-Unis [

31,32

].

Les personnes diabétiques gagneront à orienter leurs recherches vers un édulcorant d'origine naturelle, le stévia ou glycosides de stéviol, de préférence bio.

Comme beaucoup d'additifs, l'aspartame est aussi présent dans de nombreux pharmaceutiques, ainsi que dans le domaine cosmétique [

19,17

].
Aspartame (E951)
Boisson rafraîchissante aux extraits végétaux, avec édulcorants [37].
DÉCHARGE : Les fiches des additifs sont fournies à titre informatif et sous réserve que ni l'exactitude, ni l'exhaustivité des sources sélectionnées n'est garantie, ni même, en ce qui concerne la synthèse qui en est faite, l'absence totale d'erreur ou d'omission. Pour réagir ou signaler une erreur, vous pouvez utiliser cette adressewebmaster@additifs-alimentaires.net. Merci.


 
 
Additifs  illustrés
 
 
On dit parfois qu'une image vaut 1000 mots.

Les illustrations qui suivent, accompagnées de leurs courts descriptifs, n'ont pas pour but de faire peur mais d'inviter à un regard plus critique sur l'alimentation transformée.

 
 
 
 

Les colorants alimentaires, E100 à E182

Colorants alimentaires,colorants pétrochimiques,E100..180,E100-E180,E100 à E180,additif

Près d’un colorant sur deux est dérivé d'hydrocarbures. Extraits jadis de goudron de houille, aujourd'hui pétrochimiques, ils sont presqu'unanimement suspectés de dérèglements latents chez l'enfant comme l’hyperactivité, les déficits de l'attention, la baisse des résultats scolaires et de la sociabilité. Ils sont aussi suspectés de cancérogénicité.
Parents, cette courte vidéo Le résultat surprenant de jeunes écoliers sevrés d'alimentation industrielle après seulement deux semaines ! (5 min.) vous inspirera peut-être une très bonne résolution.

 
 
 

Les amidons modifiés, E1400 à E1452

amidons modifiés,amidons modifiés,amidons,amidon,E1400-E1452,additifs,additif

Des matières premières transgéniques comme le maïs, la pomme-de-terre ou le blé sont très vraisemblables car les OGM sont invisibles (jamais étiquetés) et commercialement très compétitifs.
Ces matières sont ensuite modifiées chimiquementAmidons hydrolysés, fluidifiés, oxydés, réticulés, cationisés, éthérifiés ou estérifiés. le plus souvent, sinon enzymatiquement ou physiquementAmidons atomisés, extrudés ou dextrinifiés.. La chimie recourt à des principes actifs connus pour être toxiques comme l'acétate de vinylePotentiel cancérigène (2B) affiché au Centre International de Recherches sur le Cancer (CIRC)., l'oxyde de propylèneToxique, potentiel cancérigène et mutagène reconnus. Règlement CE 1272/2008, page 1032. ou l'hypochlorite de sodiumPrincipe actif de l'eau de Javel, caustique, irritant, très dangereux par inhalation et par ingestion..

 
 
 

Les huiles minérales de qualité alimentaire
E905a, E905d, E905e, E905f, E905g

Huile mintérale de qualité alimentaire,E905a,E905d,E905e,E905f,additif

Une huile minérale est un extrait hydrocarbure utilisé principalement comme huile moteur et autres lubrifiants mécaniques. Le label « de qualité alimentaire » proposé par l'industrie est obtenu après un abondant raffinage de cette huile. — Utilisée notamment comme agent de glaçage.

 
 
 

La litholrubine BK,  E180

Litholrubine BK, E180, Fuchsine lithol BK, CI 15850, D&C red 7, additif

Cette encre pétrochimique est le classique magenta des imprimantes domestiques à jet d'encre. Affectée par le Codex alimentariusProgramme commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). comme colorant alimentaire, elle est autorisée dans l'Union Européenne pour teindre des croûtes comestibles de fromage (réglement UE 1129/2011).

 
 
 

Le noir de carbone, E152

Noir de carbone, E152, additif

C'est à l'état brut un résidu polluant de la combustion domestique et des moteurs diésel, mais il sert aussi à fabriquer des encres d'imprimantes laser (toners) et à noircir les pneus. Il est traité et "purifié" dans l'alimentation transformée pour être utilisé comme colorant.

 
 
 

Le dioxyde de soufre, E220

Dioxyde de soufre, E220, Anhydride de l'acide sulfureux, additif

Gaz toxique des cheminées d'usines, responsable des pluies acides. C'est la molécule de base des fameux sulfites. Normalisé comme conservateur et antioxydant, il est très utilisé dans les vins [infoParmis les nombreux additifs insérés dans les spiritueux, seuls les sulfites doivent, depuis peu, figurer sur l'étiquette..] et sur les abricots séchés.

 
 
 

Le formol (dit formaldéhyde), E240

Formaldéhyde,formol,aldéhyde formique,méthanal,E240,additif

Mieux connu comme conservateur de cadavres d'animaux et d'humains, le formol (solution aqueuse commercialisée) est renommé formaldéhyde (forme brute gazeuse) pour raison commerciale.
Toxique et cancérigène il est interdit dans l'Union Européenne, mais des traces (max. 0,1% selon le règlement UE 231/2012) sont présentes dans une douzaine d'additifs autorisés.

 
 
 

Le nitrate de potassium ou salpêtre, E252

Nitrate de potassium, Nitrate de potasse, Nitrate potassique, Salpêtre, E252, additif

Connues depuis le moyen-âge sous le nom de salpêtre, ces fibres blanches duveteuses ont une longue histoire dans la fabrication de la poudre à canon et la conservation de la viande, de laquelle on ignorait encore vraisemblablement la cancérogénicité. Aujourd'hui synthétiques, elles étaient à l'époque extraites des murs des caves et des lieux sombres et humides.

 
 
 

L'urée (dite carbamide), E927b

Echantillon d'urine, urée, carbamide, E927b, additif

L'urée, renommée plus commercialement carbamide, est le principal déchet évacué par l'urine. Elle est affectée comme agent de traitement des farines par le Codex alimentariusProgramme commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). et affectée par l'Union Européenne dans les chewing-gums sans sucre et les produits de blanchiment des dents.

 
 
 

Les origines ténébreuses (traces fécales)
E234, E424, E428, E441, E457, E920, E1103

Image manquante.

La gélatine E428 ou E441, la nisine E234 et l'invertase E1103 peuvent contenir de petites quantités de coliformes (théoriquement moins de 100/gr.) ; un coliforme est une bactérie d'origine fécale.
L'alpha-cyclodextrine E457 est produite avec l'enzyme transgénique CGTaseContraction de Cyclodextrine GlucosylTransférASE. sur des sirops d'amidon hydrolysés. Le gène codant de cet OGM est dérivé d'un bacille de la flore fécale.
E920 contient l'acide aminé L-cystéine qui, bien que d'origine naturel, peut être biosynthétisé à partir de bactéries transgéniques d'origine fécale (E. coli).

 
 
 

Le péroxyde d'acétone, E929

Péroxyde d'acétone,E929,additif

Cet explosif presqu'aussi puissant que le TNTLe TriNitroToluène (TNT) est un explosif utilisé entre autres dans les torpilles allemandes lors la 1ère guerre mondiale., a de par sa fabrication simple, accessible, et sa difficulté de détection, une histoire connue dans l'armement artisanal de terroristes (photo non-contractuelle) — Agent de traitement des farines.

 
 
 

Le Propylène glycol, E1520

Propylène glycol,Propanediol,Propane-1,2-diol,Méthyl glycol,E1520,additif

Composé chimique artificiel aux applications nombreuses et très diverses, c'est notamment un anti-gel pour avions, le principe actif des nouvelles cigarettes électroniques, un fumigène de spectacles et discothèques et un principe actif létal pour pièges à coléoptères.
Vu et utilisé dans ou sur une denrée comme agent humectant, dispersant, de glaçage et de blanchiment.

 
 
 

L'ammoniaque
E150c, E150d, E239, E503, E510, E527, ...

Hydroxyde d'ammonium,Liqueur ammoniacale,E120,additif

L'ammoniaqueL'ammoniaque en solution concentrée possède l'odeur du gaz ammoniac qui s'en échappe spontanément. Celui-ci est irritant et a une forte odeur désagréable d'urinoir. est notamment un produit ménager très caustique, efficace pour nettoyer et dégraisser. Près d'une trentaine d'additifs dérivés d'ammoniaque sont aujourd'hui commercialisés, comme le Caramel au sulfite ammoniacal E150d régulièrement ingéré par les enfants dans les sodas noirs, ou encore l'hydroxyde d'ammonium E527, formé avec près de 30% de gaz ammoniac.

 
 
 

L'huile de soja thermo-oxydée, E479b

Huile de soja thermo oxydée, TOSOM, E479b, additif

EstersLes esters sont des corps résultant de l'action d'un acide sur un alcool (chimie) avec élimination d'eau. glycériques d'acides gras contenant près de 10% d'huile de soja oxydée par chauffage, ce qui peut être assimilé à 10% d'huile de friture usée — Vu et utilisé comme émulsifiant.

 
 
 

La cochenille, E120, et la gomme laque, E904

Cochenille,Dactylopius coccus,E120,additif

Standardisés comme colorant et agent de glaçage, les matières premières de ces additifs sont des insectes parasites des plantes, respectivement Dactylopius coccus (photo) et Laccifer lacca.

 
 
 

La cellulose transformée (E469), le pullulane (E1204), le béta-carotène (E160a(iii) ) et le lycopène (E160d(iii) )

Cochenille,Dactylopius coccus,E120,additif

La cellulose transformée et le pullulane sont biosynthétisés avec des champignons pathogènes des plantes et opportunistes sur l'homme (Trichoderma longibrachiatum et Aureobasidium pullulans).
Le béta-carotène et le lycopène, variantes 'iii', sont biosynthétisées avec un champignon saprophyte (i.e. qui se nourrit de matières organiques en putréfaction), parasite des plantes et transgénique dans sa version alimentaire (Blakeslea trispora, photo). Sur l'étiquette, les variantes 'i', 'ii', etc. sont généralement passées sous silence.

 
 
 

E comme Erreur ?

Etc., Et caetera.

Le Codex alimentariusProgramme commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). définit sa liste officielle internationale des additifs alimentaires comme une liste ouverte. De fait, ces dernières années, elle a crû lentement mais régulièrement au rythme d'un ou deux nouveaux additifs par an.
Personne n'a jamais arrêté une affaire qui marche, et son moteur c'est nous malgré nous, ou qui mange sans contrôle.

 
 
POUR CONCLURE
 
 

La grande majorité de ces additifs illustrés est, avec de nombreux autres, exclue de la filière biologique, à l'exception d'une poignée comme le dioxyde de soufre, le salpêtre et la gélatine.

Manger bio, avec vigilance, c'est manger sain

Plus de 350 additifs alimentaires autorisés dans l'U.E.,
moins de 50 dans la filière d'alimentation biologique.
Pas de pesticides toxiques sur les fruits et légumes.
Pas d'additifs transgéniques (OGM).
Pas de denrées ionisées (irradiées).
Respect du cheptel animal, de son alimentation et de sa médication, et donc de la qualité de ses produits : œufs, laits, fromages, yaourts, ... y compris le miel !

Logo alimenation bio européenne

 
 
Listes des additifs à imprimer
    Mémos portefeuille à sortir pendant vos courses
Livres pour aller plus loin
    S'informer pour manger et vivre mieux
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.com
Site optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker
 
— Visiteurs  4 000 000+  ExtremeTracking.com —
www.additifs-alimentaires.net — © Tous droits réservés – 2005-2017 — Webmaster/contact
Si vous aimez ce site et que vous êtes satisfait du service offert, vous pouvez si vous le souhaitez soutenir le projet en faisant un don